L’Arrêté du 17 janvier 2020 relatif à l’admission dans les instituts préparant au diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute vient de paraître. Il entérine l’admission via une première année de licence pour 2021 mais change la répartition. En effet, la voie de première année de « médecine » MMOP (PASS, ex-PACES) ne pourra plus être la voie majoritaire (sauf encore à titre dérogatoire pour 2021 mais pas au delà) pour le recrutement en kinésithérapie. Le recrutement passera majoritairement par le LAS, c’est a dire une Licence avec Accès Santé (ou licence mineur Santé) que mettront en place les universités pour les licence hors domaine « Science, Technologie, Santé » et « Staps » ou par une première année de licence dans les domaines précédemment cités.

Les IFMK devront conventionner avant mai 2020 avec les universités pour répartir leur recrutement de manière a diversifier le plus possible leur recrutement. Et de leur côté, les universités devront créer 10 ects (environ 100 heures de cours) d’Accès Santé pour leurs licences (sauf pour les filières santé).

Suivre l’actualité du Campus sur les réseaux :  TwitterLien Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires