Études sans BAC

A – Accès aux Instituts de formation paramédicale

Si vous n’avez pas le BAC mais que vous souhaitez passer la sélection des instituts de formation supérieure aux métiers de la santé (infirmier, médecine, kinésithérapie, etc…) vous avez certaines possibilités en fonction de votre parcours. Si vous avez 5 ans d’exercice professionnel (quel qu’il soit) ou 3 ans dans le domaine sanitaire et social, vous pouvez demander une dérogation auprès de l’ARS (Agence Régionale de Santé) pour avoir une autorisation d’accès aux formations de santé.

B – Accès en première année d’université

Toute personne non bachelier et non titulaire d’un titre admis en dispense du baccalauréat peut demander une admission en première année d’études supérieures si elle répond aux conditions suivantes :

  • être âgé d’au moins 20 ans au 1er octobre de l’année de la rentrée universitaire souhaitée avoir interrompu ses études initiales depuis au moins 2 ans ;
  • soit avoir 3 années d’expérience professionnelle effectuées en France à plein temps et ayant donné lieu à cotisation à un organisme de sécurité sociale français, chez un ou plusieurs employeurs ;
  • soit avoir élevé en France un ou plusieurs enfants pendant au moins 3 ans.

Il est possible de cumuler la période d’activité salariée et la période consacrée à l’éducation d’un enfant.

Jusqu’à concurrence d’une année, peuvent être comptabilisés dans ces trois années :

  • une période de chômage indemnisée ;
  • un stage de formation ou de reconversion rémunéré ;
  • le service national.

Le dossier de candidature est disponible sur le site de l’université et/ou auprès du Bureau des inscriptions de la scolarité centrale de l’université, généralement vers avril/mai. La candidature est étudiée par la formation demandée, seule compétente pour admettre l’étudiant. Tout refus doit être motivé par l’administration.

C – Accès sans expérience suffisante, ni BAC

Si vous ne remplissez pas les conditions susmentionnées (pas d’expérience professionnelle/personnelle), il vous reste 2 solutions :

  • Passer un DAEU A (filière littéraire) ou B (filière scientifique). Se renseigner auprès d’une université qui le propose.
  • Faire une VAPP : Validation des Acquis Professionnels et Personnels, prenant en compte vos diplômes, qualifications et expérience par le DAVA (Dispositif Académique de Validation des Acquis). Se renseigner auprès de votre académie. Attention de ne pas confondre la VAPP avec la VAE (Validation des Acquis et de l’Expérience) qui permet de valider ses acquis et son expérience pour obtenir directement un diplôme inscrit au RNCP sans suivre la formation.
Le campus Santé de la Porte de Paris regroupe sur un même site un ensemble de formations préparatoires (remise à niveau scientifique, infirmier et médecine), diplômantes (Kinésithérapie) et continues pour les professionnels de Santé (Santé Formation).
A retenir
  • Des solutions de logement étudiant à proximité sont disponibles.
  • Une procédure est disponible pour les étudiants étrangers désireux de venir étudier en France.
  • L’accès aux études paramédicales sans BAC est possible selon l’âge, l’expérience professionnelle et la situation familiale.